Le Saxophone Alto

Vidéo de saxophone alto, cliquez sur le logo : video

Le saxophone alto

est un instrument de musique transpositeur de la famille des saxophones. Sa tonalité est en mi. Il est utilisé aussi bien dans le classique ou le jazz, que dans la variété ou la musique contemporaine. Sa tessiture s’étend (notes jouées et non entendues) du si grave (sous la portée en clé de sol) au fa# aigu (au-dessus de cette même portée). Toutefois, certains musiciens parviennent à atteindre des notes supérieures appelées suraiguës, pouvant ainsi gagner une octave, voire plus.

Le répertoire du saxophone alto

Le saxophone alto s’est rapidement imposé en musique classique comme le saxophone principal, celui qui est enseigné dans les conservatoires, pour qui sont écrites la plupart des sonates avec piano, et qui participe le plus fréquemment à l’orchestre. Son répertoire est donc considérable. Il s’ouvre au XIXe siècle par les pièces de concours du Conservatoire de Paris, écrites pour la classe d’Adolphe Sax : Singelée, Klosé, Arban, Mayeur et Demerssemann signeront de nombreuses pièces qui lui sont dédiées.

Au début du XXe siècle

C’est pour saxophone alto que Elise Hall commande des ouvres à Debussy, d’Indy, Caplet ou Schmitt. C’est aussi du saxophone alto que jouent principalement Marcel Mule et Sigurd Rascher, qui créeront respectivement les pièces de Tomasi, Rueff, Desenclos et Constant pour l’un, et Ibert, Glazounov, Martin, Larsson et Hindemith pour l’autre. Enfin, parmi les générations d’élèves des deux maîtres du saxophone, on peut citer Daniel Deffayet, Jean-Marie Londeix, ou John-Edward Kelly, dont l’essentiel de la carrière s’est déroulée au saxophone alto, à une époque où peu de saxophonistes pratiquaient le poly-instrumentisme.
Il serait fastidieux de donner une liste des saxophonistes classiques qui jouent du saxophone alto aujourd’hui : c’est le cas de la grande majorité d’entre eux. C’est donc plutôt du côté du jazz que l’on recherchera les personnalités plus rares qui pratiquent cet instrument. Citons brièvement : Benny Carter, Johnny Hodges, Charlie Parker, Art Pepper, Paul Desmond, Cannonball Adderley, Ornette Coleman, Eric Dolphy, Steve Coleman, John Zorn, Phil Woods.

Sources Wikipédia